• Rémy Bartocci

Marie met en mots les récits de vie des autres

Après une carrière de juriste, Marie Courtois est devenue auteure par passion. Elle a ainsi crée Porteurs d'histoires, pour aider petits et grands à mettre leurs souvenirs en mots.


Trois questions à...

Marie Courtois, auteure, habitante depuis 6 ans du Bois-Jouan, dans le quartier de la Bugallière.


Pourquoi êtes-vous devenue auteure ?

L'écriture est une véritable passion. J'ai toujours écrit, pour moi mais aussi pour les autres. Même si j'ai été juriste pendant 12 ans, le confinement a, comme pour beaucoup d'entre nous, constitué un déclic : il fallait retrouver du sens, plus de liberté et de créativité, repenser mon rapport aux autres et ma valeur ajoutée dans la société.

J'ai commencé par réaliser un rêve d'enfance en publiant en autoédition mon premier livre jeunesse en juillet dernier. Il s'agissait à l'origine d'un projet familial puisqu'illustré par ma talentueuse cousine Delphine Schwartz et dédié à ma petite soeur mais le plaisir d'écrire et de partager a été tel durant cette magnifique expérience, que j'ai décidé de créer mon entreprise, Porteurs d'histoires.


Quelle est la mission de Porteurs d'histoires ?

j'ai crée l'entreprise Porteurs d'histoires avec l'idée de partager et de transmettre par l'écriture des récits de vie collectés auprès de personnes âgées. Il est important pour moi, de ne pas laisser les grands moments d'une existence échapper aux générations futures, mais également de créer du lien avec les personnes soufrant de solitude ou ayant du mal à mobiliser la mémoire instantanée, alors que les souvenirs du passé sont encore intacts.

Chaque existence est finalement une véritable bibliothèque qui mérite d'être partagée, qu'il s'agissent de recettes de vies ou de cuisine ! Tout le monde a quelque chose à raconter, à transmettre. La seule barrière, c'est la pudeur mais les thèmes sont justement prédéfinis en amont pour que personne ne se sente envahi dans sa vie privée.


Quel est votre public ?

Mon activité s'adresse aussi aux jeunes générations avec des ateliers d'écritures pour enfants dans différentes structures d'accueil (écoles, foyers, centres socio-culturels, etc.). L'idée reste de créer un livre écrit et illustré par eux. J'adorerais aussi organiser des lectures mêlant histoires d'adultes et histoires d'enfants via des rencontres notamment en maisons de retraite.

5 vues0 commentaire